Les grands raids de la guilde nawak no life

De 2003 à 2013 et après ...
Répondre
Avatar du membre
Nirvana
nawak leader
Messages : 59
Enregistré le : 27 août 2019, 09:49
Localisation : Normandie
Discord : Nirvana#9430
Steam : nawaknirvana
BattleTag : Nirvana#2165
Contact :

11 oct. 2019, 16:44

← voir le sommaire de toutes les histoires du clan nawak


Le chemin a été long avant de pouvoir commencer les raids car il ne suffisait pas de simplement se présenter devant l'entrée d'un raid pour y aller et surtout pour y faire quelque chose. Tous les raids sur World of Warcraft avaient des pré-requis à l'époque, une longue suite de quêtes qui vous emmenait partout en Azeroth. Tous les raids avaient aussi un certain niveau de difficulté qui les rendaient plus ou moins difficile selon le niveau d'équipement des joueurs. Et puis, il fallait être 40 joueurs pour faire un raid dans de bonne condition.
Alors dans les premiers temps, il fallait s'équiper, avec le fameux T0.5 qui se récupérait sur les boss de fin de donjon comme Stratholme, Scholomance, UBRS, LBRS ... Et puis il a fallut faire les accès, récupérer les clés, pour tous les membres de la guilde, sinon on ne rentre pas. Enfin, avant d'attaquer le vif du sujet, nous nous sommes entrainés sur les world boss, des boss qui trainaient librement sur Azeroth. Nous avions commencé par Kazzak, un combat très rapide ou le principe est tout simplement de bourriner le démon. Mais la guilde nawak no life a compris qu'il était temps d'attaquer les raids quand elle avait terrassé Azuregos, un dragon un peu plus technique, en tout juste 3 essais.
Le début d'une belle progression !
Image
Image
Image
Image
Image
Image


Onyxia
Onyxia est un boss qui était seul dans son raid, nous avons fait beaucoup d'essais sur elle avant d'en venir à bout. Tous les détails sur un post détaillé spécialement sur Onyxia.
Image
Image
Image

Le Cœur du Magma
Le Cœur du Magma (Molten Core MC) était le premier véritable raid avec 10 boss au total, situé dans les profondeurs de Blackrock, il y avait de la lave partout. Un raid comme MC c'est rempli de trash mob, seuls ou en pack, qu'il faut tuer pour arriver jusqu'au premier boss et qui repopent au bout d'un moment si le boss n'est pas tué. Vous vous souvenez pas du "LOOTEZ LES CHIENS !!!" ? Moi comme si c'était hier !
Image
Image
Image
Image
Dans ma tête je peux me refaire le raid dans son intégralité et avec précision, avec les stratégies, tout comme c'était. La première chambre avec Lucifron et Magmadar. Puis Gehennas dans le passage. Garr dans une autre chambre, l'élémentaire de terre qui nous envoyait au 7ème ciel. Geddon que les chasseurs allaient aggro pour le ramener dans la chambre de Garr, un élémentaire de feu qui nous faisait exploser. Shazzrah et ses explosions des arcanes. Sulfuron et ses potes. Golemagg le golem de feu. Le majordome Executus, le dernier gardien de Ragnaros. Et bien sûr Ragnaros en personne, le terrifiant élémentaire de feu.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Nous avions mis 2 mois à vider complètement MC, du 24 août au 26 octobre 2005.
Image




Zul Gurub
Zul'Gurub est sorti en septembre 2005, c'était un raid à 10 joueurs et il n'avait pas beaucoup de succès chez nous car nous étions en pleine avancée dans MC. C'était toutefois un rendez-vous assez sympa pour les nawak qui se couchaient tard après les raids, j'ai de bon souvenir dans cette instance mais rien d'épique.
Image


Le Repaire de l'Aile Noire
Le Repaire de l'Aile Noire (Black Wing Lair BWL) était la suite logique de MC, un raid rempli de dragons, des petits, des gros, des grands et des énormes (le rêve d'un chasseur de dragon). Comme pour MC, je peux aujourd'hui me faire tout le raid dans la tête. Il y avait plusieurs boss dans ce raid qui vous marquaient toute une guilde. D'ailleurs dans BWL, c'est dès le premier boss que c'est corsé, pas de trash mobs, rien, direct Razorgore. Un combat assez bordélique où il fallait détruire plein d’œufs en contrôlant le boss pendant qu'une tonne de mobs apparaissaient pour le tuer. Il fallait garder Razorgore en vie jusqu'à ce que tous les œufs soient détruits, les mobs disparaissaient et il n'y avait plus qu'à tuer Razorgore. Simple comme stratégie, non ? Allez, la même avec les schémas d'époque !
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Nous avons tué Razorgore le 15 janvier 2006, je me souviens avoir passé beaucoup de temps sur lui, c'était un combat qui pouvait être frustrant car tout le raid était tué d'un seul coup si Razorgore se faisait tuer par les mobs. Vous vous souvenez des trajets entre le cimetière et l'entrée de l'instance, avec les autres guildes qui wipaient aussi ? :)
Image
Image
Image
Deuxième boss très corsé, Vaelastrasz, surnommé sur WoW le tueur de raid et toujours pas de trash mobs. Il mérite très largement son surnom, ce dragon rouge, corrompu par le vol noir, était mile fois plus frustrant que Razorgore. Vael, pour les intimes, déposait une bombe sur le personnage qui avait son attention à intervalle régulier. La bombe explosait au bout d'un certain temps en faisant des dégâts aux joueurs proches. Il fallait donc que les tanks prennent successivement l'aggro du boss et aillent, successivement, se faire péter loin du raid. C'était magnifique, tous les membres du raids qui mouraient un par un :) A y réfléchir, je crois que c'est le seul boss où il y avait forcément des morts à la fin.
Image
Image
Image
Image
Une fois passés Razorgore et Vaelastrasz, c'était beaucoup plus simple, nous avions roullé sur tous les boss qui suivaient jusqu'à Nefarian. Lashlayer, Firemaw, Ebonroc, Flamegore et Chromaggus le gros toutou chromatique, ils sont tous tombés en 2 semaines.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Et puis nous sommes arrivés devant le fils de Neltharion, le frère d'Onyxia, Nefarian. Le jour où nous avons tués Nefarian, nous avions un second challenge, c'était de faire le raid entier en moins de 4H pour pouvoir débloquer l'ouverture des portes d'Ahn Qiraj et de mémoire nous l'avions fait en 3H12 sans le moindre accro.
Image
Image
Image
Nous avions mis 3 mois à vider complètement BWL, du 15 janvier au 13 avril 2006.
Image





Ahn Qiraj
Ahn Qiraj se composait de 2 raids, le temple d'AQ (10 joueurs) et les ruines d'AQ (40 joueurs), ces raids sont apparus en janvier 2006. Mais pour entrer dans ces raids, il fallait débloquer les portes. Et débloquer les portes a demandé un énorme effort de la part de tout le serveur (je dis bien serveur), il y avait énormément de pré-requis, de quêtes à accomplir, un nombre colossale d'items à récupérer pour les quêtes. Chez les nawak, nous avions proposé des récompenses pécuniaires pour inciter nos membres à farmer les items nécessaires à l'ouverture des portes. C'était vraiment un événement à part.
Quand tous les pré-requis au niveau du serveur étaient terminés, il fallait qu'une guilde du serveur forge le sceptre des sables pour pouvoir ouvrir les portes d'Ahn Qiraj. Il s'agissait d'une énorme suite de quêtes qui nécessitait quasiment à chaque fois un raid pour passer à la suite. A l'époque, j'avais demandé à ce que ce soit un des membres du clan les plus méritant qui accomplisse la quête et de préférence pas un officier. Nous avions choisi le petit mage gnome Mouuiinn, collectionneur de monture, membre assidu et performant. Il a fallut récupérer les fragments du cauchemars, avec des boss spéciaux pour cet événement, pas facile à maîtriser. Nous avions même fait appel à des guildes amies, alliance et horde également (une première) pour affronter ces boss. Mais le final, c'était BWL, à faire en un seul run et en moins de 4H. Nous l'avions fait en 3H12, c'était notre 2e kill de Nefarian et nous étions prêt à ouvrir les portes d'Ahn Qiraj pour le serveur Khaz Modan. Nous avions attendu une semaine de plus pour laisser une chance à la guilde Immortalis de pouvoir forger le sceptre également et le 29 avril, le petit Mouuiinn avait ouvert les portes. S'en était suivi un nombre assez grand de crash du serveur :mrgreen:
Image
Image
Image
Évidemment, la difficulté dans AQ avait monté encore d'un cran, nous faisions les ruines le soir après le raid avec les plus motivés, et le temple en raid. Ce n'est pas spécialement un bon souvenir pour moi AQ, déjà parce que c'est dans ce raid que la guilde s'était perdue mais surtout parce que j'avais du mal à passer de chasseur de dragons à écraseur de scarabée et tueur d'abeille. Je n'accrochais pas du tout à l'esthétique "power ranger" du raid et l'histoire des dieux anciens.
Image
Image
Image
Image

Image

Image
Répondre