Page 1 sur 1

La guilde nawak no life ? Une petite entreprise familiale !

Posté : 11 oct. 2019, 11:05
par Nirvana
← voir le sommaire de toutes les histoires du clan nawak


Nawak no life est née le 28 avril 2004.
Nawak no life, en chiffres, c'était 70/80 membres, 1 GM, plusieurs officiers et 5/6 raids de 40 joueurs par semaine.
Nawak no life, c'était de mémoire, tous les first kill serveur jusqu'à Ragnaros puis quelques uns dans BWL et c'est aussi la guilde qui a ouvert les portes d'Ahn Qiraj sur Khaz Modan.

Il est vrai qu'au commencement, c'était Diablomakina qui était le guild master GM de la guilde nawak no life.
Mais à la suite d'une histoire pas très agréable, j'ai repris le lead de la guilde quand nous commencions les raids au Cœur du Magma.
Pendant un peu plus d'un an, j'ai été le GM de la guilde et franchement, ce n'était vraiment pas rien !
Image
Image
Image
Image

Les outils de la guilde
La guilde nawak no life disposait de plusieurs outils indispensables à son fonctionnement. Il y avait tout d'abord le site internet qui était la vitrine extérieure de la guilde, il affichait les actualités, les besoins en terme de recrutement, l'avancée de la guilde. Il y avait ensuite un forum de discussion où tout était organisé, les raids, la communication entre membres, les informations, bref les différents contacts entre nous. Et il y avait le serveur teamspeak où tous les membres pouvaient se réunir et discuter de vive voix, en jeu ou non; tous les joueurs devaient être sur teamspeak pendant les raids pour recevoir les ordres du raid leader.
Je m'occupais, et toujours aujourd'hui, de développer, de mettre en place, et de maintenir ces outils.


Le fonctionnement de la guilde
L'état d'esprit qui animait la guilde nawak no life était le même que celui du clan nawak, viser l'excellence mais sans concessions sur le plaisir de jouer ensemble. C'est en partant de cet état d'esprit que la guilde s'est construite petit à petit. La guilde comptait jusqu'à 70/80 membres en permanence, il aura fallut adapter la guilde et son organisation à plusieurs reprises pour gérer autant de joueurs.

Organisation de la guilde
Nous avions une organisation plutôt militaire dans le sens où il y avait une hiérarchie avec différents officiers. Le guild master GM, moi même, était le leader de la guilde, une sorte d'assistante sociale qui gère les conflits. Plusieurs officiers en charge de la gestion générale de la guilde, des raids et du recrutement. Le GM et les officiers prenaient toutes les décisions importantes ensembles, il y avait même parfois des votes avec tous les membres sur les grosses décisions, ce n'était pas une dictature :). Les maîtres de classe représentaient chacun des membres de leurs classes (chasseur, guerrier, prêtre, ...) pour les différents besoins de la guilde (stratégie en raid, loots, ...). Il reste les membres (grade de base) et les recrues qui passent leur période de test au sein de la guilde.

Recrutement et période d'essai
La guilde nawak no life avait des objectifs "haut level" et pour se donner les moyens de réaliser ses objectifs, le recrutement était digne d'une entreprise. Tout recrutement démarrait par un message sur notre forum avec une multitude d'informations requises (age, config PC, expériences en jeu, ...). A partir de là, les membres de la guilde posaient des questions au joueur sur son personnage, sa classe, ses choix de template pour voir s'il connaissait bien son personnage. Une fois le profil du joueur validé, il passait en "période de test" qui durait un minimum de deux semaines. Deux semaines pendant lesquelles le joueur était testé, en condition de raid (sans droit au loot) ou en instance (je me souviens des Hache Tripes après raid). A la fin de la période, si le joueur donnait satisfaction en raid et que les membres de la guilde l'appréciaient, il passait à son tour membre de la guilde.
Bref, rejoindre la guilde nawak no life, ce n'était pas si simple :)

Les raids de la guilde
Sur un MMO comme World of Warcraft et dans une guilde ambitieuse comme nawak, tout repose sur les raids. Le but ultime du jeu c'est de faire évoluer son personnage et cela passe par les raids, c'est une grosse organisation. Chez nawak no life, c'était 5 à 6 raids par semaine, en général de 3/4 heures. Tous les membres donnait ses disponibilités à l'avance pour tous les raids ce qui permettait aux officiers de planifier les sorties selon les membres présents et classes présentes. Une fois que nous partions en raid, c'est le raid leader RL qui prenait les rennes. Le RL était un officier à part, il indiquait quel raid nous allions faire et il faisait appliquer ses stratégies dans le raid. A mon sens, il était la pierre angulaire de la guilde. Sans un bon RL, une guilde n'avance pas. Et être RL, cela voulait dire travailler en dehors du jeu sur les stratégies, faire comprendre ses stratégies à tous les joueurs, c'était du gros boulot. La guilde nawak a eu plusieurs RL, je me souviens surtout des débuts, j'espère ne pas en oublier : Maldemor, Zooyork, Gromlin, Lumineuse, Machemort et je faisais de l'intérim quand le RL n'était pas disponible. Il fallait gérer les rotations, nous ne pouvions pas faire de raid à 80 mais à 40. Il fallait gérer les loots avec un système de DKP, une sorte d'enchère aveugle pour gagner un loot, ce qui permettait de répartir les loots de façon équitable.
Les raids, c'était vraiment le gros du travail pour les officiers puisque tout tournait autour de cela, c'était beaucoup de temps en dehors du jeu.
Image
Image
L'image de la guilde
En tant que leader du clan nawak, l'image que reflète mon clan est très importante. Je n'ai jamais toléré les mauvais comportements ou la vulgarité que ce soit avec un membre du clan ou quelqu'un d'extérieur. L'image de la guilde nawak no life, c'est exactement la même chose. L'image est importante parce que c'est ce qui permet d'attirer (ou non) des joueurs vers la guilde, personne n'a envie de rejoindre une guilde avec une mauvaise ambiance ou une mauvaise image. Pour nawak no life, selon le point de vue, l'image était différente. Vu de l'extérieur, nous étions souvent vu comme une guilde élitiste, certains nous voyaient arrogant, "imbus de nos personnages", comme une dictature, des "no life kktd" qui vendraient père et mère pour du "kipik". Il y avait une forte compétition entre les guildes du serveur, parfois saine, parfois malsaine. Certains admiraient notre progression, nos accomplissements. En tout cas, en tant que GM, j'ai toujours essayé d'appliquer un principe de base, l'équité, je ne voulais pas que l'on puisse dire qu'il y avait du favoritisme d'une façon ou d'une autre. Je suis plutôt du genre à préférer le mérite, peu importe le grade.

L'aspect social de la guilde
On en parle jamais de ça mais c'est une composante importante et chronophage d'une guilde, le social. D'accord, la guilde nawak a des membres et elle fait des raids mais tout cela fonctionne uniquement si l'ambiance est bonne et que le courant passe entre membre et avec les officiers. Dans la guilde nawak, j'ai vu les trucs les plus chouettes, des amitiés fortes naître, des joueurs sympas et disponibles. Mais j'ai aussi vu des situations dignes de la cour de récré. En tant que GM, j'ai passé un temps fou à désamorcer des situations parfois explosives, des discussions sur TS après raid, des mises au point, vous n'avez pas idée !
Mais c'était intéressant à vivre, sur une grosse structure comme nawak no life, j'ai retrouvé tout ce qui existe dans la vraie vie mais sur un jeu. J'ai retrouvé tous les travers de la société et tous les petits plaisirs, à une plus petite échelle évidemment mais c'était pareil.


Le point de rupture
La guilde nawak n'était pas éternelle, elle s'est éteinte en août 2006. Le pari de faire cohabiter des joueurs occasionnels "casuals" et des joueurs plus "hardcore" aura tenu un peu plus d'un an. En tant que GM, je voyais les relations entre membres évoluer au fil du temps, pas dans le bon sens. Les hardcore souhaitaient faire plus, plus rapidement pendant que les casuals voulaient faire des raids à leurs rythmes. C'est de cette façon que le point de rupture est arrivé. Pour moi, c'est un très mauvais souvenir car la guilde s'est arrêté avec fracas. Et quand une guilde de 70/80 membres s'arrête du jour au lendemain, il arrive ce qui doit arriver dans ce cas là, de l'amertume, de la colère, de l'incompréhension, de la lassitude ...


Le mot de la fin
Voilà, nawak no life ça été tout ça !
Si on me disait aujourd'hui, tu repars en 2005 et tu recommences ... mais clairement je repars sans hésiter. Nous avons eu des coups de gueule et des coups de sang, j'ai essayé du mieux que j'ai pu de gérer la guilde avec je l'espère autant d'équité que possible envers tous les membres (parce que c'est ce qui m'importait). J'espère que tous ceux qui m'ont accompagnés, pendant un temps, dans la guilde ont pris du plaisir car au final c'est le principal.
Aujourd'hui, je me souviens de tous les bons moments et je me souviens aussi de vous tous les nawak no life !
Merci à vous pour tout ça !
Image
Image
Image
Image
Image